la traque du prédateur (hic!)

Publié le 19 Octobre 2011

Il est revenu.

ça y est, Il est revenu.

Hier matin, alors que la confirmation par toutes les chaines météorologiques de l'ancrage d'un anticyclone sur notre pays pour plusieurs jours se vérifiait, la perspective d'une ou deux heures de traque des carpes de la Grosne s'offrait à moi, une fois ma descendance légitime confiée à l'éducation nationale...

C'était sans compter sur lui...

Lui? C'est ce brouillard qui envahit la plaine de Saône dès que l'automne s'annonce, c'est lui qui nous fait oublier, parfois pendant deux mois d'affilée que nous avons un astre lumineux au dessus de nos têtes plusieurs heures par jour... Il parait même qu'il y aurait des gens qui ressentent sa chaleur lors de belles journées d'hiver... Je ne sais pas.

Lui, c'est celui qui a posé sa chape grisâtre toute la matinée d'hier sur les prés dans lesquels la Grosne serpente. C'est lui qui réduisait mon champ de vision. C'est lui le responsable.

Impossible d'apercevoir plus qu'une vague forme sortant d'un herbier ou d'un nuage de vase. Ha! Si! Je mens par omission, j'en ai peut-être aperçu deux.

Il y'a un proverbe qui dit: matinée pourrie: matinée pourrie! -non, laissez, je viens de l'inventer...-

'tain, déjà qu'il n'y a pas moyen de piquer un kikinou digne de ce nom dans ces eaux chaudes... Ben oui, jamais content.

Donc, changement de tactique.

Ce matin, je laisse derrière moi les brumes de Saône (puisque là, c'est mort pour la saison avant midi!), et je me dirige vers le bassin minier où j'ai fait dernièrement de courtes et agréables sorties.

b1.jpg

A peine quittés les coteaux du vignoble chalonnais, c'est un soleil éclatant qui m'accueille sur les bords du lac sur lequel j'ai jeté mon dévolu. Les eaux sont basses, il n'y a pas un iota de vent.

Nickel.

Les poissons sont là, en nombre suffisamment important pour m'amuser pendant deux heures à cette technique de pêche connue de peu d'initiés: la BAV. Derrière ses trois lettres, une inflexible traque d'un des plus grands prédateurs du... des... chironomes, la breumiôle à vue!

Image

Imaginez la scène:

Les eaux claires du lac s'étendent à perte de vue sur les fonds sableux des contreforts du Morvan (ben si, c'est pas loin!). Le lac descend en pente très douce, c'est à peine si à 10 mètres du bord il y a quarante centimètres d'eau. Mais c'est bien là que rôde le prédateur, à l'affût du moindre vers de vase qui trahirait sa présence. L'oeil (presque) vif, avec la célérité de l'escargot de Bourgogne fondant sur les courgettes de mon jardin (Ha, oui, mais ça c'est un autre problème que je traite!), la breumiôle attaque sa proie sans lui laisser aucune échappatoire .

b3.jpg

Il fallait donc une technique éprouvée -et nerveusement éprouvante- pour leurrer ce sanguinaire maillon de la chaîne alimentaire...

Je décidais de le surprendre sur son propre terrain:

Image

Associé à un fleuret #3, le combat allait être inégal. Et la supériorité de l'homme sur l'infâme -devrai-je dire les infâmes- bête marqua une nouvelle fois de son sceau technologique (hic!) l'histoire de la planète...

b5.jpg

b6.jpg

b7.jpg

b8.jpg

-garçon, vous me remettez la même! (hic)

Et la défense du prédateur me direz-vous? Ben... c'est comme celle du sac plastique jeté à l'eau, mais en moins violent! (hic)

Une vidéo de cet homérique combat a pu être réalisée: des images d'une rare violence.


Flats or flat ?
la plage, le soleil, la BAV.


Vidéo disponible sur Mouche-Fr

Rédigé par broc_oliver

Publié dans #poissons blancs à la mouche, #vidéos

Repost 0
Commenter cet article

la barbe du hotu 19/11/2011 19:17

Ils font des cannes pour soies très légères maintenant, le minimum c'est 00wt (les Sage TXL, Orvis Superfine ou encore Dan Craft Sig IV pour citer les connues).\nJamais testé, mais en extrapolant par rapport à la TXL 3wt que j'ai essayée, ça devrait être exactement ce qu'on veut avoir entre les mains quand on se bagarre avec une breumiôle (comme tu dis).

le taulier 19/11/2011 18:33

ben là, j'étais en 10/100 fluoro. Le kamoufil, ça les fait bien rigoler: elles font un crochet de 2m quand elles le voient! Pour les breumiôles, toutes de la même taille à peu près où je pêchais. Et c'est quoi une 00 ???

la barbe du hotu 19/11/2011 16:57

C'est joli cette pêche de brêmes. J'aime l'esprit de la vidéo. Si c'est une pratique régulière, faut pas hésiter à descendre : une 00, une pointe 8% et avec un peu de chance tu touches une plaquette de 700g, ce sera quand même du sport.\nle permit du pauvre... ^_^