L'invit', les 3B et le retour

Publié le 7 Mai 2008

Nouvelle rencontre avec Thomas ce jour. Pour l'occasion, il est descendu en Bourgogne où nous avons décidé d'aller promener nos streamers à brochet.

Thomas est équipé, entre autres, de streamers montés par , un américain littéralement drogué de pêche à la mouche du brochet.

Je fais découvrir à Thomas le lieu de nos coupables forfaits, un lac aux eaux limpides, quoique légèrement turbides ce jour, où l'on peut espérer pêcher à vue:

100b3640.jpg

Après un seul kikinou aperçu, Thomas ouvre le bal avec un streamer d'une dizaine de centimètres qui s'avérera être celui qui emportera les suffrages du jour...

En voici un montage approximatif:

100_3517.jpg

Le soleil commence à réchauffer les eaux hautes pour la saison et, la présence des brochets se fait certaine car nous en apercevons de plus en plus fréquemment venir renifler nos streamers jusqu'au ras de la berge sans daigner les prendre.....

...Enfin pour moi, car Thomas en touchera 5, dont 3 qui auront les honneurs de la photo.

100_3513_00.jpg

100_3505.jpg

Une belle journée de pêche, mais je ne peux qu'avouer pour moi ce qu'on appelle les 3B. Ho, non pas les 3 bassins qui faisaient naguère partie du club halieutique, mais bien la Branlée Bourguignone en Brochet.

Hé oui, premier (et certainement pas dernier) capot de l'année !

Il fallait bien que ça arrive un jour.

Quelques jours plus tard, je décidais de sacrifier la tonte de pelouse et profiter du soleil du matin pour discuter le bout de gras avec ceux qui m'avaient fait la précédente infidélité.

Dès le premier lancer, j'étais rassuré sur mon sort: les 3B ne seraient pas pour aujourd'hui:

100_3628.jpg

Au deuxième lancer, un bec d'environ 60 centimètres joue les touristes derrière mon streamer mais me laisse penser que je vais peut-être m'amuser....

Après quelques suivis, 2 décrochés, 1 autre kikinou pris, je me trouve presque à la queue nord du plan d'eau, à l'endroit où un bec avait fait prendre une crise de nerfs à Thomas en suivant son streamer 5 ou 6 fois sans mordre dedans....

En lançant à côté des frondaisons qui baignent dans l'eau, je peux parfaitement distinguer mon plumeau disparaitre, aspiré dans la gueule de la bête qui vient de surgir de son poste de chasse..

Il était là, et avait sûrement du faire déménager le précédent locataire avec des arguments de poids....

Tout en muscles, complètement remis de la période de fraie, ce brochet s'est donné en spectacle pendant plusieurs minutes pour ma plus grande joie, me prenant à plusieurs reprises de la soie, ne se rendant qu'après une dernière chandelle de toute beauté et un rush final dans les obstacles immergés. Un combat comme on en redemande.

"De la belle ouvrage, ma bonne dame"

Couché le champion sur l'herbe, j'étant le mètre qui m'indique ses 76 centimètres qui n'ont pas démérités.

100b3660.jpg

100b3690.jpg

Remise à l'eau, dernière photo. Je peux casser la croûte avec le sourire.

...Et un petit dernier pour le café,

100_3710.jpg

Meeeeeeeeeerde, il faut déjà que j'aille bosser.

Je reviendrai....

Rédigé par broc_oliver

Publié dans #brochet à la mouche

Repost 0
Commenter cet article