panem et muletum

Publié le 2 Septembre 2007

Ha, les vacances... La mer, le soleil, la petite famille... et la canne à mouche négociée avec brio (heu...) avant le départ. Alors, bon, sur la plage, y'a du monde. Sur le port, la maréchaussée locale m'a enjoint de ne pas y faire traîner un streamer. (ils tolèrent la pêche, mais trop de monde passe en été.) Les canaux, embouchure du petit Rhône, je ne connais pas, le séjour est court, c'est un peu loin, et, après observations de pêcheurs et de marsouinages récurrents, ce sera:

la plage, oui, mais au lever du soleil

Hé bien, ça mord ! :

100_2691ter.jpg

une ch'tite dorade royale

Mais surtout des mulets, des mulets et des mulets ! Les marsouinages, c'étaient eux! Quelques rochers immergés avec des algues dessus et un gros banc de mulets présents jusqu'à 8h00, 8h30 le matin.

100_2737.jpg

100_2744.jpg

100_2746.jpg

Le pied.

La plage pour moi et de beaux poissons (40-45 cm) qui répondent présents à l'appel de la BREAD FLY

Autant dire que:

- au vu du nombre de touches et des captures

- des émotions des combats ( parce que le mulet, ça tire bien ! )

- du petit nombre de sorties

... Je me suis cantonné à cette pêche en sèche, et mes partenaires me l'ont bien rendu.

Rédigé par broc_oliver

Publié dans #mouche en eau salée

Repost 0
Commenter cet article

macrostigma 02/09/2007 19:53

Hé hé hé, la bread imitation, y'a rien de mieux ;-)